Bannière entête

Brèves

Lancement des compétitions intra-club - Flash info FFE

 

Lancement des compétitions intra club à partir du 19 avril 21 !

Chère dirigeante, cher dirigeant,

Madame, Monsieur,

Depuis plus d'un an, nos activités équestres font face aux conséquences de la covid-19 et des mesures de restriction prises pour lutter contre sa propagation.

Nous avons régulièrement obtenu au cours de cette période des mesures favorables à des reprises partielles ou anticipées de nos pratiques ou de nos publics.

La campagne de communication inédite de rentrée a permis de conquérir de nouveaux publics pour l'équitation que nous avons gardés dans nos établissements malgré la situation sanitaire.

Pour l'ensemble de ces raisons, l'équitation est l'un des rares sports à connaître une progression de son nombre de pratiquants.

Dernièrement, nous avons également obtenu la possibilité de pratiquer notre sport au-delà du rayon de 10 kilomètres.

Mais cela n'est pas encore suffisant.

C'est la raison pour laquelle le Comité fédéral a sollicité le ministère des Sports pour pouvoir reprendre progressivement la compétition pour tous les publics non professionnels.

En raison de la situation sanitaire et des mesures en vigueur depuis le 3 avril, il n'est pas envisageable d'organiser de nouveau des compétitions ouvertes aux amateurs ou aux clubs.

Toutefois, nous avons obtenu la possibilité d'organiser des manifestations intra club, sans public, réservées aux pratiquants qui partagent le même établissement.

Cette nouvelle étape va permettre la reprise progressive d'activités de compétition, en favorisant la préparation des cavaliers et des équidés qui pourront plus facilement retrouver les terrains de compétition le moment venu.

Nous avons adapté le système informatique fédéral pour que vous puissiez dès le 19 avril programmer ce type de compétition pour les disciplines équestres individuelles, en application des règlements sportifs fédéraux.

A titre exceptionnel, ces engagements ne génèreront aucun flux financier.

Les résultats seront comptabilisés en participations et pris en compte dans les conditions d'accès aux différents championnats.

Cette opportunité doit être mise en œuvre dans le respect des protocoles sanitaires en vigueur pour nos activités. Elle doit nous permettre de préparer efficacement une reprise de l'ensemble des compétitions équestres.

Soyez assuré(e) de notre mobilisation et de notre engagement aux côtés de chacune et chacun d'entre vous pour préserver nos activités et les relancer avec dynamisme.

Bien sincèrement,

Marie-Laure Deuquet

Secrétaire générale de la FFE

Concours FFE intra club : définition

  • Concours officiel FFE organisé par un club sur son site d'activité pour les cavaliers qui le fréquentent habituellement.
  • Organisation à huis clos, sans public, dans le respect du protocole sanitaire FFE pour la compétition.
  • En raison des conditions sanitaires ce dispositif concerne exclusivement les disciplines équestres individuelles.
  • Enregistrement des compétitions et des résultats sur FFE Club SIF uniquement - divisions Club, Poney et Préparatoire.
  • Saisie des DUC hors délai et ouverture aux engagements immédiate.
  • Consultations des DUC par le club dans Mon SIF / Compétition / Mes concours intra club.
  • Engagements des cavaliers du club par l'organisateur uniquement.
  • L'organisateur clôture le concours manuellement une fois les engagements saisis.
  • Compétitions ouvertes aux cavaliers titulaires d'une LFC Club ou d'une LFC AMA pour les épreuves préparatoires ouvertes au LFC Club et AMA.
  • Engagement et part fédérale à zéro euro.
  • Résultats comptabilisés en participations pour tous les cavaliers finissant l'épreuve.

 

Visioconférence régionale / Présentation Démarche Qualité mouvement sportif breton

 

Bonjour,

Avec plus de 900 000 licencié-e-s, 8 900 clubs et plus de 10 500 évènements sportifs, la Bretagne est une région au dynamisme sportif engagé. 

Le développement des pratiques sportives responsables et durables est un enjeu important auquel les organisateurs d'événements doivent faire face afin d’améliorer leur impact écologique, social et environnemental. 

Ainsi, depuis plusieurs années le mouvement sportif breton accompagne ces organisateurs vers une démarche responsable et solidaire dans l’organisation de leur manifestation.

Dans le cadre du MOST (Mouvement Olympique et Sportif territorial) Bretagne, nous organisons le jeudi 22 Avril 2021 de 18h00 à 19h30, une visioconférence durant laquelle l’accompagnement vers une Démarche Qualité proposé par le mouvement sportif sera présenté, espérant ainsi sensibiliser et entraîner le maximum de clubs dans cette démarche éco-responsable. 

Cette visioconférence sera agrémentée de témoignages concrets d’évènements sportifs bretons signataires de la charte régionale Démarche Qualité. 
Retrouvez 
ICI, la cartographie des signataires actuels. 

Si vous souhaitez participer à cette réunion merci de vous inscrire avant le 11 Avril 2021,  via le formulaire de réponse, en cliquant ICI.

 

La deuxième aide exceptionnelle aux établissements équestres officialisée

 

COMMUNICATION DU COMITÉ FÉDÉRAL

La deuxième aide exceptionnelle aux établissements équestres recevant du public vient d’être officialisée par le décret et l’arrêté parus ce jour.

Obtenue par l’action déterminée des équipes de la fédération et de son président, Serge Lecomte, dans le cadre du PLFR IV en novembre 2020, cette aide exceptionnelle s’appuie sur la reconduction du dispositif déjà obtenu par la fédération lors du 1er confinement.

Il s’agit d’une aide exceptionnelle de 8 millions d’euros supplémentaires qui vient s’ajouter aux 13,5 millions de la première aide, indépendante des aides de droit commun comme le fonds de solidarité par exemple.

Les conditions d’éligibilité demeurent similaires à celles du premier confinement et correspondent au confinement de novembre 2020.

Cette aide forfaitaire est de 60 euros par équidé, dans la limite des 30 premiers équidés pour les établissements propriétaires ou détenteurs d’équidés destinés à la pratique d’activités physiques et sportives.

La procédure est simplifiée pour ceux qui en ont déjà fait une demande en juin ou juillet 2020 : si les informations figurant dans les justificatifs demandés sont inchangées, une déclaration sur l’honneur le précisant peut s’y substituer.

Afin de solliciter cette aide, vous devrez formuler votre demande impérativement avant le 1er mai 2021, sur la plateforme de l’IFCE qui sera une nouvelle fois le service instructeur et l’organisme payeur.

Le lien de la plateforme vous sera communiqué dès sa mise en ligne.

 

Généralisation des mesures sanitaires renforcées à l'ensemble du territoire à partir du 3 avril

 

COMMUNICATION  DU COMITE FEDERAL

A l’occasion de son allocution de ce mercredi 31 mars, le Président de la République a annoncé plusieurs mesures visant à freiner la propagation du virus covid-19.

Il s’agit notamment à compter du samedi 3 avril au soir de la généralisation à l’ensemble du territoire métropolitain des mesures sanitaires renforcées en vigueur dans 19 départements depuis plusieurs semaines.

Grâce au travail conduit depuis un an, visant à la fois à préserver au maximum les sports de plein air et à assurer les soins et activités physiques nécessaires aux équidés, les établissements équestre peuvent poursuivre une grande partie de leurs activités.

Dans l’attente des prochaines précisions gouvernementales, prévues cette fin de semaine, vous trouverez ci-après une synthèse des règles relatives à la pratique des activités équestres dans ces conditions généralisées.

Pratique autorisée d’une activité sportive dans un établissement équestre en respectant le protocole sanitaire
Mineurs et majeurs Dans les Etablissements recevant du public de plein air uniquement (ERP PA ou manège non entièrement clos de murs) dans le respect des horaires du couvre-feu et de la limitation de 10 km avec justificatif de domicile.
Publics prioritaires

Sportifs professionnels, sportifs de haut niveau, formation universitaire ou professionnelle, personnes disposant d’une prescription médicale APA et personnes à handicap reconnu MDPH avec encadrement

En plein air et en intérieur (manège entièrement clos) avec dérogation aux horaires du couvre-feu et à la limitation de la distance de 10 km.
Pratique autorisée d’une activité sportive sur la voie publique
Tous pratiquants Tout sport autorisé dans un rayon maximal de 10 kilomètres autour du domicile dans le respect des horaires de couvre-feu et dans la limite de 6 personnes par groupe et avec justificatif de domicile.

La limite de 6 personnes n’est pas applicable à la pratique encadrée de mineurs.

Publics prioritaires

Professionnels, SHN, formation universitaire ou professionnelle, personne disposant d’une prescription médicale et personne en situation de handicap avec encadrement

Dérogation au couvre-feu et à la distance de 10 km avec justificatif de domicile.

Pour toutes les autres situations, le protocole FFE validé en novembre 2020 est applicable. Il vous est possible d’accéder au Registre Covid via l’espace FFE Club – SIF.

Les élus du Comité fédéral et les services de la FFE sont toujours engagés pour assurer le maintien des activités pour les établissements équestres malgré des circonstances sanitaires exceptionnelles.

Ce communiqué sera complété au fur et à mesure des publications officielles :

www.ffe.com/Crise-sanitaire

Déclinaison des mesures sanitaires pour le sport à partir du 26 mars 2021

Protocole sanitaire FFE du 10 novembre 2020

Guide d’utilisation du Registre Covid FFE

 

Déclinaison des décisions sanitaires pour le sport

 

Application des décisions sanitaires pour le sport à partir du 16 janvier avec mise à jour du 3 mars 2021

Tableau de la déclinaison des décisions sanitaires pour le sport

Site du Ministère chargé des Sports

Extrait :

Suite aux annonces du Premier ministre, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports, détaillent les nouvelles mesures qui entrent en vigueur pour le sport à partir du samedi 16 janvier 2021, date d’application également d’un couvre-feu de 18h à 6h sur l’ensemble du territoire métropolitain et en Corse. Le contexte sanitaire critique conduit le gouvernement à prendre des mesures de restriction qui s’appliquent au champ du sport.
Toutefois, si la pratique dans les équipements sportifs couverts est momentanément suspendue pour les mineurs dans le cadre de l’école, des centres aérés ou des loisirs sportifs, les ministres tiennent à réaffirmer l’importance de maintenir la pratique sportive dans le quotidien des enfants et de tous les citoyens. C’est pourquoi la pratique des adultes comme des enfants restera possible dans l’espace public et dans les équipements sportifs de plein air, de manière auto-organisée ou encadrée mais toujours dans le respect des normes sanitaires et sans contact entre les personnes.
Pour la pratique sportive des mineurs
La pratique sportive devra s’effectuer dans le respect des horaires du couvre-feu (retour à domicile au plus tard à 18h en France métropolitaine et Corse).
Les rassemblements demeurent limités à 6 personnes dans l’espace public sauf si l’activité sportive est encadrée.
A partir du 16 janvier 2021 au matin, et pour une durée de 15 jours minimum, les publics mineurs ne pourront pratiquer leurs activités physiques et sportives qu’en extérieur. Cela concerne aussi bien les cours d’Education Physique et Sportive (EPS) à l’école, au collège et au lycée, que les activités sportives périscolaires comme extrascolaires, c’est-à-dire encadrées par des associations sportives ou autres structures privées.
De fait, les ERP de type X (gymnases, piscines, dojos, etc), CTS (bulles tennis) et P (salle de danse) seront donc momentanément fermés pour la pratique sportive des mineurs à compter du samedi 16 janvier au matin mais les équipements de type PA (stades, aires découvertes, courts de tennis découverts…) ou tout équipement sportif assimilé à un ERP de type PA (manèges équestres) resteront ouverts pour accueillir une pratique sportive encadrée dans le respect des protocoles applicables (distanciation, port du masque avant et après la pratique, et autres gestes barrières).
Jean-Michel BLANQUER et Roxana MARACINEANU sont extrêmement sensibles aux grandes difficultés rencontrées par les associations et les fédérations et échangent régulièrement avec le mouvement sportif. Le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports s’engage à un suivi tout particulier de la situation économique des associations les plus fragilisées en lien étroit avec leur fédération de tutelle, l’Agence Nationale du Sport et les collectivités concernées Pour rappel, un fonds d’urgence dédié aux fédérations sportives sera débloqué dès le début de l’année 2021 pour venir en aide aux structures les plus impactées par la crise. Par ailleurs, un fonds territorial de solidarité placé à l’Agence Nationale du Sport et doté de15 millions d’euros, vise à aider les associations, notamment non employeuses.
Enfin, les ministres travaillent au déploiement du Pass’Sport, un dispositif exceptionnel doté de 100 millions d’euros, destiné à soutenir la reprise de la pratique sportive régulière dans un club pour la saison 2021/2022 dont la mise en œuvre doit intervenir avant l’été.
Pour la pratique sportive des majeurs
Dans l’espace public, la pratique auto-organisée comme encadrée par un club ou une association reste possible dans le respect du couvre-feu (retour au domicile à 18 h maximum) et dans la limite de 6 personnes (y compris si l’activité est encadrée).
Dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA et assimilés), la pratique auto-organisée comme encadrée reste possible dans le respect du couvre-feu et des protocoles sanitaires (distanciation physique obligatoire et gestes barrières).
Dans ces ERP de plein air, si l’activité est encadrée, le seuil des 6 personnes ne s’applique pas.
Dans les ERP X et CTS (clos et couverts), la pratique sportive des majeurs reste suspendue.
Pour les publics prioritaires
Les publics prioritaires suivants : sportifs professionnels, sportifs de haut niveau et autres sportifs inscrits dans le Parcours de performance fédéral, personnes en formation universitaire ou professionnelle, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes en situation de handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, conservent l’accès à l’ensemble des équipements sportifs (plein air et couverts).
Pour ces publics, l’ouverture des vestiaires collectifs est autorisée, dans les conditions fixées par les protocoles sanitaires.
Toutefois, seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, seront autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements et de l’accès aux équipements sportifs.
Concernant les éducateurs sportifs
Les éducateurs sportifs seront autorisés à déroger au couvre-feu, uniquement au titre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire pour encadrer les sportifs professionnels et sportifs de haut niveau.
Les autres activités des éducateurs devront s’effectuer dans le respect du couvre-feu.
Loisirs sportifs marchands
Les nouvelles restrictions sanitaires impactant fortement les structures privées qui proposaient des activités sportives en intérieur aux mineurs et l’ensemble des entreprises comme les salles de sport faisant l’objet d’une fermeture administrative, le gouvernement a annoncé des adaptations du fonds de solidarité. Désormais : Le produit de la vente à distance et de la vente à emporter ne sera pas comptabilisé dans le chiffre d’affaires de référence pour le calcul de l’aide au titre du fonds de solidarité. Cela vaut à partir du mois de décembre 2020 et ce sera la règle tant que le fonds de solidarité sera en place. Cette mesure concerne notamment le commerce d’articles de sport.
Les entreprises du secteur S1 bis* perdant au moins 70 % de leur chiffre d’affaires, auront le droit à une indemnisation couvrant 20% de leur chiffre d’affaires 2019 dans la limite de 200 000 euros par mois. Ces entreprises pourront bénéficier de cette aide à compter de décembre 2020, quelle que soit leur taille.
Le Gouvernement prendra en charge jusqu’à 70% des coûts fixes des entreprises fermées administrativement, ou des entreprises appartenant au secteur S1 et S1 bis, qui ont un chiffre d’affaires supérieur à 1 million d’euros par mois. Cette aide exceptionnelle s’ajoutera à l’aide du fonds de solidarité. Elle sera plafonnée à 3 millions d’euros sur la période de janvier à juin 2021. Un travail est en cours pour définir une aide complémentaire sur les charges fixes pour les plus petites structures comme les salles de sport et activités indoor, qui ne feraient pas 1 million d’euros de chiffre d’affaires par mois mais qui auraient d’importantes charges fixes.
Jauges et spectateurs

 

Formation théorique Mountain Trail - enseignants et indépendants

 

FORMATION THEORIQUE GRATUITE POUR LES ENSEIGNANTS OU INDEPENDANTS EN ACTIVITE DANS UN CLUB FFE

Le jeudi 1er avril 2021

A l’Equipôle de Landivisiau au Club House (29)

Animée par Françoise FERCHAT, Juge nationale et directrice de cours

Formation de 10 H à 15 H

Prévoir son pique-nique

Vous êtes enseignant dans un centre équestre, vous souhaitez enrichir votre offre de disciplines, vous recherchez la satisfaction, l’épanouissement de vos cavaliers et de votre cavalerie et voulez fidéliser et attirer une nouvelle clientèle ? 

Venez découvrir cette discipline aux multiples qualités, accessible et séduisante pour tous, réunissant les parents, les personnes en situation de handicap et cavaliers de tous les horizons équestres.

Cette formation vous donnera les clés pour proposer le Mountain Trail dans votre club ! 

 

CREB - stages pour les enseignants en activité

 

Le Comité Régional d’Equitation de Bretagne, organise et subventionne pour tous les enseignants en activité dans notre région des stages en partenariat avec les instructeurs de l’ENE.

Pour le CSO Jean Noël Batle qui intervient depuis de nombreuses années est celui  qui en autre saute les piquets lors des représentations du Cadre Noir.

En dressage, Pauline Van Landeghem Basquin est spécialiste dans cette discipline avec de très bons résultats à haut niveau.

Et pour finir le hunter sera animé par Eric Deyna qui est déjà intervenu de nombreuses fois dans cette discipline.

La Bretagne est la seule région française à organiser gracieusement pour les enseignants ces différents stages, la bonne humeur y est toujours de mise.

Inscrivez-vous nombreux 1 mois avant le début du stage (formulaire sur site CREB).

Patrick Mainier

Président de la commission formation

Dates des stages 2020/2021

CSO :

12 et 13 novembre à Lamballe Annulé

17 et 18 décembre à l’équipôle de Landivisiau. 

21 et 22 janvier à Lamballe

11 et 12 mars à Landivisiau

Dressage :

4 et 5 février à Lamballe

25 et 26 mars à Lamballe

Hunter

14 et 15 janvier à Lamballe

 

Formation chef de piste - CREB

 

Le Comité Régional  vous proposons 2 journées de formation :

Le jeudi 18 février 2021 à 9h30 au Haras de Lamballe (22).

Cette journée sera animée par Vincent MOLARD, Chef de piste International Level 2 et Gilles AGAESSE, chef de piste National Elite

Formulaire d’inscription

ET/OU

Le samedi 27 février 2021 à 9h30 au Haras de Lamballe (22).

Cette journée sera animée par Jean-Paul LEPETIT, Chef de piste International Level 3

 

Osez l'endurance dans vos clubs !

 

STAGES GRATUIT POUR LES ENSEIGNANTS EN ACTIVITE DANS UN CLUB FFE

« Vous êtes enseignant dans un centre équestre, vous recherchez la satisfaction et l’épanouissement de vos cavaliers, vous souhaitez découvrir cette discipline de pleine nature accessible à tous et affiner vos connaissances, cette formation vous donnera les clés pour pratiquer l’endurance chez vous et en compétition ! 

Le jeudi 18 février 2021

A l’Equipôle de Landivisiau (29)

Animé par France PAUL, cavalière internationale

Formation de 10 H à 15 H

Formulaire d’inscription

OU

Le jeudi 25 février 2021

Au  Haras National d’Hennebont (56)

Animé par France PAUL, cavalière internationale

Formation de 10 H à 15 H

 

Actualité Covid 19 - 15 janvier 2021

 

Chère dirigeante, Cher dirigeant,

A la suite des annonces du Premier Ministre et de nos discussions avec les services de l’Etat, nous vous informons des dernières mesures Gouvernementales et des avancées obtenues pour l’équitation.

Le couvre-feu à 18h pour l’ensemble du territoire métropolitain commence le 16 janvier 2021 pour une durée minimale de 15 jours.

La pratique équestre devra permettre un retour à domicile au plus tard à 18h. Chaque dirigeant doit organiser les activités afin de respecter cette obligation.

Pour les seuls cas où les soins et l’activité nécessaires au bien-être des équidés n’ont pu être assurés avant 18h, les propriétaires et les cavaliers peuvent accéder après 18 h aux établissements équestres en application du protocole sanitaire FFE du 10 novembre 2020.

Dans ce cas, tout déplacement doit se faire muni des justificatifs nécessaires et en particulier de l’attestation émise par la plateforme Covid de la FFE.

Cette mesure doit être mise en œuvre de façon extrêmement raisonnable dans les seules situations pouvant être justifiées en cas de contrôle. Cela concerne notamment des personnes en activité professionnelle dont les horaires ne permettraient pas d’assurer ces soins avant 18h en semaine.

Cette tolérance après 18h ne permet pas l’organisation de cours d’équitation.

Des dérogations supplémentaires restent possibles à l’appréciation du Préfet selon la situation de chaque département.

Pendant cette période avec couvre-feu les manèges équestres sont assimilés à des ERP de type Plein air (PA).

Ils ne sont pas concernés par la suspension des activités sportives en intérieur pour les publics mineurs comme majeurs.

La pratique dans les Etablissements recevant du public de plein air (ERP de type PA) demeure possible pour tous les publics, mineurs comme majeurs. Pour les publics majeurs, les sports collectifs restent interdits.

Dans tous les cas, il est impératif de maintenir l’application des protocoles sanitaires en vigueur (distanciation, port du masque avant et après la pratique, gestes barrières, désinfection).

Des dérogations sont maintenues pour des publics prioritaires, à savoir les sportifs en situation professionnelle, sportifs de haut niveau et autres sportifs inscrits dans le Parcours de performance fédéral, personnes en formation universitaire ou professionnelle, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes en situation de handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique.

Avec l’équipe de la Fédération, les Comités régionaux et départementaux d’équitation, nous restons mobilisés pour préserver les activités équestres durant cette crise.

Bien à vous,

Serge Lecomte

 

Lire le communiqué des Ministères des Sports et de l'Education Nationale Communique_de_presse_-_Application_des_decisions_sanitaires_pour_le_sport_a_partir_du_16_janvier_2021.pdf

 

Bonne Année 2021 !

 

Toute l'équipe du CDE 35 vous présente ses meilleurs voeux pour 2021 !

Journée de la filière équine bretonne

 

 

Visualiser les replay :

Développement durable dans la filière équine : youtu.be/tFHtk2dpSMk 

Les atouts environnementaux des équidés : youtu.be/ks78QoJUpDw

Optimisation de la gestion de l'eau : youtu.be/ipol9aT2BaQ

Planifier à la gestion des parcelles pour une optimisation de la gestion des parcelles : https://youtu.be/8H0rSfw7lCI

 

Couvre-feu et accès aux équidés

 

 

Madame la Dirigeante, Monsieur le Dirigeant,

Après quatre semaines de confinement, les activités équestres de plein air ont progressivement pu reprendre depuis le 28 novembre dernier.

La date du 15 décembre constitue une nouvelle étape marquée principalement par la mise en œuvre d’un couvre-feu de 20h00 à 6h00.

Ainsi, tous les établissements équestres recevant du public doivent être fermés à 20h00, sauf pour certains publics prioritaires et leur encadrement.

Cet arrêt d’activité pose le sujet de l’accès aux équidés après 20h00 pour les propriétaires d’équidés en pension et cavaliers adultes qui ont des obligations professionnelles en journée.

L’application du protocole FFE du 10 novembre 2020, validé en réunion interministérielle, permettrait de répondre à ce besoin spécifique.

Ce protocole, déjà utilisé par près de 2.500 établissements, répond aux exigences sanitaires en matière de traçabilité en fournissant une attestation adaptée aux propriétaires et cavaliers concernés.

Les négociations entreprises par la FFE avec le soutien de certains CRE n’ont pas encore abouti à ce jour du fait de la situation complexe que représente le couvre-feu par rapport à la situation précédente de confinement.

Si vous êtes concerné(e) en tant que dirigeant(e) d’établissement équestre par les conséquences de ce couvre-feu, nous vous invitons à saisir votre Préfet, à l’aide de ce modèle de courrier, afin qu’il puisse prendre les décisions nécessaires ou solliciter directement l’arbitrage du Gouvernement.

Toutes les équipes de la Fédération et des Comités régionaux sont une nouvelle fois mobilisées auprès des pouvoirs publics pour faire valoir la spécificité de notre sport et l’absolue nécessité de maintenir la sortie des poneys et chevaux, par les propriétaires et cavaliers dans nos établissements, pour assurer leur bien-être.

Bien à vous,

Serge Lecomte,

Président de la FFE

 

 

PV Assemblée Générale Ordinaire 2020

 

L'assemblée générale ordinaire du comité départemental d'Equitation d'Ille-et-Vilaine s'est tenue jeudi 10 décembre à 10h à la maison des sports de Rennes.

L'assemblée générale a été régulièrement convoquée, les membres actifs du CDE d'Ille-et-Vilaine pouvaient voter par correspondance.

L'ordre du jour comportait les points suivants et ont fait l'objet d'un vote :

1- rapport moral et activités

2- rapport financier

3- budget prévisionnel

4- questions diverses

Ces résolutions et les documents afférents étaient consultables sur le site internet du Comité et sur le bulletin de vote par correspondance.

Le quorum a été atteint en nombre de voix et en nombre de votants, l'assemblée générale ordinaire a pu valablement délibérer.

Nombre total de membres actifs : 84 représentant 1032 voix

Nombre de  votants : 21 représentant 291 voix

Vote des résolutions à l'unanimité 

1- je vote pour le rapport moral et activités : 100% bulletins exprimés pour soit 291 voix "oui"

 

2- je vote pour le rapport financier : 100% bulletins exprimés pour soit 291 voix "oui"

3- je vote pour le budget prévisionnel : 100% bulletins exprimés pour soit 291 voix "oui"

Les résolutions soumises à l'Assemblée Générale ordinaire sont donc adoptées.

 

 

 

Flash FFE - Reprise de l’équitation de plein air à compter du 28 novembre 2020

 

 

Conformément aux informations communiquées hier soir par la FFE, Monsieur Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports et Madame Roxana MARACINEANU, ministre déléguée en charge des Sports, viennent confirmer ce soir la reprise de l'équitation.

Sans attendre la publication du décret, nous vous confirmons les informations suivantes :

A compter du samedi 28 novembre 2020 :

Pratique de l’équitation dans les équipements recevant du public de plein air (ERP de type PA)

Les publics mineurs sont autorisés à reprendre toutes les activités équestres encadrées, individuelles ou collectives, dans le cadre de leur club, association, dès lors qu’elles se déroulent en plein air, c’est-à-dire y compris dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA).

Jusqu’au 15 décembre minimum, leur pratique sportive devra respecter les règles de distanciation.

Pour les personnes majeures, la pratique de l’équitation redevient possible dans les équipements de plein air que constituent les établissements équestres, de manière individuelle ou encadrée par un club ou une association dans le respect de protocoles sanitaires renforcés. Et toujours dans le strict respect de la distanciation et avec une attestation de déplacement dérogatoire (3h/20km).

Pratique de l’équitation dans l’espace public

La pratique sportive qui constitue un motif dérogatoire de sortie, pourra désormais s’effectuer de manière individuelle dans un périmètre de 20km autour du domicile, dans la limite de 3 heures et une fois par jour, sous réserve d’être muni d’une attestation de déplacement. Toute pratique sportive collective demeure exclue.

La pratique de tous les sports de nature, dont l’équitation, est ainsi autorisée dans le respect de la distanciation entre les personnes.

Pratique de l’équitation par les publics prioritaires

Les publics prioritaires que sont les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les groupes scolaires et périscolaires, les personnes en formation universitaire ou professionnelle, les personnes détenant une prescription médicale APA et les personnes à handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, sont autorisés à déroger aux restrictions en vigueur.

Consulter les conditions de reprise des activités sportives

Consulter le communiqué du ministère des sports

Consulter les actualités FFE liées à la crise sanitaire

 

Reprise de l'activité en pleine nature à partir du 28 novembre

 

 

A la suite de la conférence de presse du Premier Ministre ce 26 novembre, et en complément des informations que nous vous avons adressées hier, des premiers allègements se précisent pour les activités sportives malgré le confinement toujours en vigueur :

  • à partir du samedi 28 novembre, la pratique sportive individuelle ou encadrée (hors sports nécessitant un contact (collectif,...)) devrait être autorisée, sur l'espace public et dans les ERP type PA, pour les adultes comme pour les mineurs, dans la limite de 3h et d’un rayon de 20 kilomètres (avec une attestation après avoir coché la case « pratique sportive »);
  • à compter du 15 décembre et sous réserve de l’évolution sanitaire, les activités sportives de mineurs dans tout type d’ERP (X et PA) pourront reprendre ;
  • à compter du 20 janvier et sous réserve de l’évolution sanitaire, les activités sportives des adultes dans tout type d’ERP (X et PA) pourront reprendre.

Toutes ces activités devront être pratiquées dans le respect strict du protocole sanitaire défini par la Fédération Française d’Equitation et des instructions du ministère des Sports.

Ces informations sont communiquées sous réserve de leur confirmation par un décret qui devrait paraître ce vendredi 27 novembre.

Pour tous les autres cas et situations, le protocole FFE du 10 novembre 2020 reste applicable.

 

 

Reprise des activités équestres pour le public mineur

 

 

Chère dirigeante, Cher dirigeant,

Madame, Monsieur,

Le Président de la République s'est exprimé ce 24 novembre pour annoncer les différentes étapes à venir en vue d’un déconfinement.

Nous avons d'ores et déjà pu noter que les activités sportives en extérieur pour les publics « extra-scolaires », donc s'adressant aux pratiquants mineurs, pourront reprendre dès le samedi 28 novembre prochain dans les clubs.

Nous avons aussi noté que la pratique sportive individuelle jusqu'alors limitée à 1h / 1km serait étendue à 3h / 20 km.

Toutes ces annonces seront détaillées dans les heures et jours à venir par le Premier Ministre et les ministres concernés afin d'en préciser le contour et leur application dans chaque secteur.

Dans l'attente, ces annonces sont à considérer en complément des mesures spécifiques obtenues pour l'équitation et précisées dans le protocole FFE, validé en réunion interministérielle le 10 novembre 2020.

Pour toutes les situations ou les paramètres qui ne feraient pas l'objet de textes nouveaux, ce protocole doit continuer de s'appliquer.

Nous souhaitions partager avec vous cette actualité et vous tiendrons informés de toute nouvelle évolution.

Bien à vous,

Serge Lecomte,

Président de la FFE

 

 

Récapitulatif des aides disponibles - FFE Ressources

 

 

Décret n°2020-1328 du 2 novembre 2020 modifiant ledécret n°2020-371 du 30 mars 2020 relatif au fonds de solidarité

Récapitulatif des aides disponibles

Dans le cadre du contexte sanitaire actuel, le Gouvernement a annoncé et mis en place une série d'aides économiques à destination des entreprises touchées par les mesures de lutte contre le Covid-19.

Parmi ces aides, le fonds de solidarité ainsi que le dispositif d'activité partielle ont été actualisés pour prendre en compte la situation des entreprises touchées par le reconfinement.

Bon à savoir : les tutoriels pour les demandes de fonds de solidarité et d'activité partielle ont été mis à jour sur l'espace Ressources afin de faciliter la procédure pour les dirigeants.

Ainsi, 3 nouvelles périodes ont été délimitées pour la demande du fonds de solidarité :

  • Aide au titre du mois d'octobre en zone ayant fait l'objet d'un couvre-feu,
  • Aide au titre du mois d'octobre en zone n'ayant pas fait l'objet d'un couvre-feu,
  • Aide au titre du mois de novembre.

Les demandes d'aides peuvent être formulées :

  • À compter du 20 novembre pour les demandes relatives au mois d'octobre et jusqu'au 21 décembre
  • Jusqu'au 31 décembre 2021 pour les demandes relatives au mois de novembre.

Les conditions d'accès et les modalités de demande du fonds de solidarité pour chacune de ces périodes sont précisées dans l'espace Ressources, dans l'onglet dédié à la crise sanitaire puis dans « les aides disponibles ».

Les listes des activités mentionnées en annexes 1 et 2 (respectivement appelées S1 et S1 bis) du décret 2020-371 du 30 mars 2020 relatif au fonds de solidarité à destination des entreprises particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de l'épidémie de covid-19 et des mesures prises pour limiter cette propagation sont également disponibles ici.

De nouvelles modalités ont également été publiées pour l'activité partielle.
Alors que la durée maximale pour la demande d'activité partielle avait été portée lors du dernier confinement à 12 mois et pouvait être renouvelée ; à partir du 1er janvier 2021, l'autorisation sera accordée pour 3 mois à renouveler dans la limite de 6 mois consécutifs ou non, sur une période de référence de 12 mois consécutifs.

Par dérogation, l'autorisation pourra être accordée pour 6 mois, renouvelable lorsque le placement en activité partielle est lié à des circonstances exceptionnelles, comme celles liées à l'état d'urgence sanitaire résultant de l'épidémie de Covid-19.

Application du protocole confirmée par une instruction ministérielle

Le protocole négocié par la FFE avec le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, le ministère des Sports et validé par le ministère de la Santé et la cellule interministérielle de crise, permet aux établissements équestres d'accueillir des propriétaires et des cavaliers afin d'assurer le bien-être des équidés.

En l'absence de texte publié au journal officiel, certains assureurs, dans le cadre de leur relation commerciale avec l'établissement équestre ont fait jouer une clause qui conditionne la prise en charge des sinistres par le respect de la réglementation, en l'occurrence la fermeture des établissements équestres en tant qu'ERP.

Une instruction N° DS/DS2/2020/200 du 17 novembre 2020 du ministère des Sports vient appuyer les différentes publications de la FFE à ce sujet.

Cette instruction rappelle que les centres équestres sont fermés, elle précise cependant que « les propriétaires d'équidés, mais également les personnels et cavaliers des centres équestresstrictement nécessaires pour apporter les soins et permettre l'exercice quotidien des chevauxsont autorisés à se déplacer et à accéder à la structure d'accueil du cheval ».

L'instruction rappelle par ailleurs, la nécessité d'un registre des personnes présentes sur le site afin d'assurer leur traçabilité si un cas positif devait être déclaré.

Cette instruction appuie le protocole en confirmant que les dirigeants qui ne peuvent assurer avec leur personnel le bien-être des équidés ne commettent aucune faute en faisant appel à des propriétaires et des cavaliers de l'établissement.

Cette instruction prévoit son caractère opposable à l'administration ainsi que sa publication au Bulletin Officiel.

Décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié prescrivant les mesures générales pour faire face à l'épidémie de Covid-19

Instruction interministérielle DGS/EA3/DGESIP/DS/SG/2017/81 du 3 mars 2017 relative à la mise en œuvre des articles L. 1172-1 et D. 1172-1 à D. 1172-5 du code de la Santé Publique

Sport sur prescription médicale : plus d'explications

Vous avez été nombreux à nous interroger concernant la possibilité de pratiquer une activité sportive grâce à une prescription médicale tel que prévu par les dispositions de l'article 42 du décret n°2020-1310 du 29 octobre modifié.

En effet, par dérogation à la fermeture des Établissements Recevant du Public, il est possible d'accueillir du public pour les activités physiques des personnes munies d'une prescription médicale.

Ces prescriptions médicales sont réservées à l'activité physique adaptée et encadrée au sens des articles L.1172-1, D.1172-1 et D.1172-5 du code de la Santé Publique pour les patients atteints d'une maladie chronique ou d'une affection de longue durée (ALD). Cette prescription doit être établie de manière spécifique dans le cadre du parcours de soin de l'ALD à l'aide d'un formulaire spécifique (à retrouver en cliquant sur le lien vers l'instruction ministérielle ci-contre) et ne peut se résumer à un certificat médical de non contre-indication à la pratique sportive.

Dans ce cadre l'intervenant qui assure l'activité physique doit transmettre périodiquement un compte rendu du déroulement de l'activité au médecin traitant avec l'accord du patient qui en reçoit copie.

L'article D.1172-2 du code de la santé publique énumère les intervenants pouvant dispenser cette activité, il s'agit notamment :

  • Des personnes titulaires d'un diplôme permettant l'enseignement d'une activité physique et sportive au titre du code du sport, ou,
  • Des professionnels et personnes qualifiées titulaires d'un titre à finalité professionnelle ou d'un certificat de qualification permettant l'enseignement d'une activité physique et sportive au titre du code du sport énumérés dans une liste d'aptitude fixée par arrêté.

À cet effet, la FFE a demandé aux ministères des Sports et de la Santé une reconnaissance de la capacité des titulaires d'un diplôme permettant l'encadrement de l'équitation contre rémunération, à dispenser une activité physique adaptée dans le cadre du sport sur ordonnance. Nous sommes en attente d'une publication officielle.

Des outils FFE aux services des dirigeants

Le Document Unique d'Évaluation des Risques

Dès la fin du 1er confinement, le service Ressources a actualisé le modèle de Document Unique d'Évaluation des Risques (DUER) pour y intégrer le risque biologique lié au Covid-19.

Dans le cadre de votre obligation de protection de vos salariés, vous devez, si ce n'est pas encore fait, engager une réflexion sur les moyens à mettre en place pour protéger vos salariés du risque de contamination : mesures de prévention et moyens de protection.

La médiathèque

Les établissements équestres étant fermés au publics, l'accueil des propriétaires et cavaliers dans le cadre du protocole négocié par la FFE doit s'effectuer dans le cadre d'un protocole sanitaire strict.

Pour aider les dirigeants à respecter ce protocole sanitaire, la FFE propose dans la médiathèque FFE, une série de panonceaux à installer dans l'établissement pour :

  • Rappeler les gestes barrières,
  • Mettre en place un sens de circulation afin d'éviter les croisements,
  • Informer la clientèle des mesures d'hygiène et des règles d'organisation mises en place dans l'établissement.

Le strict respect du protocole sanitaire par tous est essentiel dans la lutte contre la pandémie et dans les démarches entreprises par la FFE pour obtenir des aménagements aux règles imposées.

 

Assemblée Générale CDTE 35 - 10 décembre

L'assemblée générale du Comité Départemental de Tourisme Equestre d'Ille-et-Vilaine se tiendra le jeudi 10 décembre, à 11H à la Maison des Sports de Rennes.

Télécharger les documents : convocation_A_G_ordinaire_CDTE_35_10122020.doc

CDTE_35_-_Rapport_moral_et_activites_2020.pdf

CDTE_35_-_bilan_financier_2020_et_budget_prev_2021.pdf

 

N'oubliez pas de voter !

 

Assemblée Générale Ordinaire CDE 35 - 10 décembre 2020 - JE VOTE !

 

L'assemblée générale ordinaire du CDE 35 se tiendra le jeudi 10 décembre 2020, à 10h à la maison des sports de Rennes.

Télécharger tous les documents : convocation_A_G_ordinaire_CDE_10122020.pdf

Rapport_moral_et_activites_CDE_35.pdf

Rapport_financier_Resultat_et_Budget_CDE_35.pdf

Les éléments de vote ont été postés à chaque membre actif. Nous comptons sur votre participation !

Registre COVID - guide d'utilisation

 

Madame, Monsieur,

Le Gouvernement a validé le protocole proposé par la FFE pour assurer les activités physiques nécessaires au bien-être des poneys et chevaux de club.

La plateforme informatique FFE permettant d'assurer la traçabilité des rotations des cavaliers et propriétaires est accessible depuis votre espace FFEClub SIF.

En renseignant le planning des présences, une attestation est automatiquement générée et téléchargeable depuis la page cavalier FFE du licencié concerné.

Retrouvez une notice présentant les différentes étapes de la saisie de votre registre Covid en cliquant ici.

Plusieurs évolutions sont en cours de développement et seront disponibles dans les prochains jours.

Sincères salutations.

FFE Club
Fédération Française d'Equitation
Parc équestre fédéral - 41600 Lamotte 
02 54 94 46 00             

 

Protocole pour l'accès aux poneys et chevaux de clubs

Chère dirigeante, Cher dirigeant,

Madame, Monsieur,

Comme je vous l’avais annoncé, le Gouvernement a validé le protocole proposé par la FFE pour assurer les activités physiques nécessaires au bien-être de nos poneys et chevaux de clubs.

Pour assurer le travail quotidien de nos équidés, nous pourrons faire appel à nos cavaliers dans le cadre de nos relations contractuelles habituelles.

Avec les mesures déjà obtenues pour les pensionnaires d’équidés autorisés à se déplacer pour prodiguer soins et entretien nécessaires, la validation de ce protocole témoigne de la prise en compte du bien-être des poneys et chevaux appartenant à nos établissements.

Ce protocole précise les conditions d’un accès organisé des cavaliers pour assurer l’activité physique nécessaire des poneys et chevaux de clubs.

Il a été établi selon les principes suivants :

  • L’accueil possible de 1 à 3 cavaliers licenciés par équidé chaque jour,
  • L’enregistrement sur la plateforme FFE par le dirigeant des cavaliers afin d’assurer la traçabilité du dispositif,
  • Cet accueil est organisé dans le cadre des relations contractuelles habituelles entre le club et ses cavaliers,
  • Les cavaliers accueillis dans l’établissement sont réputés encadrés,
  • La mise en œuvre stricte du protocole sanitaire établi avec la FFE.

Je salue l’implication du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien DENORMANDIE, qui a très rapidement perçu les risques vitaux que pouvaient représenter cet arrêt brutal d’activité pour nos animaux.

Au nom de tous les établissements équestres, je l’en remercie très chaleureusement.

Vous trouverez ci-joint le protocole validé, nous restons avec les équipes de la Fédération à votre disposition pour toutes informations complémentaires. La plateforme informatique sera ouverte dans les prochaines heures, nous vous en informerons immédiatement.

J’en appelle à votre sens des responsabilités pour appliquer strictement ce protocole si vous mettez en place cette mesure dans votre établissement.

Les actions conduites par chacun d’entre nous avec le relais des CRE, des CDE et du GHN ont permis ce résultat.

La priorité exige que nous apportions toute la vigilance nécessaire pour que ce virus soit rapidement endigué.

Soyons déterminés à combattre ce virus, préserver le bien-être de nos poneys et chevaux et garantir l’avenir de nos établissements équestres.

Bien à vous,

Serge LECOMTE, Président de la FFE

 

Télécharger le protocole PROTOCOLE_CENTRE_EQUESTRE_-_010-11-2020_VF.pdf

Crise sanitaire et infos

Compétitions à huis clos professionel

Dans le cadre du confinement, le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 rend possible l'organisation de compétitions sportives à huis clos professionnel.
Dans le cadre de l'équitation ces compétitions sont exclusivement réservées aux cavaliers :

  • En situation professionnelle pouvant justifier de leur activité à l'aide d'une attestation MSA, extrait Kbis, justificatif SIREN avec SIRET et code APE, ou attestation d'employeur pour les cavaliers salariés et les soigneurs des chevaux,

Ou

  • Sportifs de Haut Niveau (Elite, Senior Relève, Collectif national et Espoir) inscrits sur les listes ministérielles. Editer une attestation ici

Le statut du cavalier est à considérer au regard de ces deux possibilités, quelle que soit la licence compétition dont il est titulaire.

Les staffs technique et médical, juges, arbitres, officiels, prestataires, etc. sont référencés comme personnels accrédités pour les activités sportives à caractère professionnel. De ce fait ils sont autorisés à se rendre aux compétitions organisées à huis clos professionnels, ils doivent pour cela remplir une attestation dérogatoire en cochant la case "Déplacements professionnels ne pouvant être différés".

Par ailleurs, compte tenu du contexte, et après échanges avec plusieurs acteurs de la compétition, les épreuves Pro 3 CSO sont temporairement ouvertes aux titulaires d'une licence fédérale de compétition Ama. Cette mesure n'exclut pas le fait que le cavalier doive être en situation professionnelle.

 

Actualité sanitaire - Précisions suite au décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020

 

Pour le sport en général, les Etablissements Recevant du Public (ERP) sont dans leur ensemble fermés administrativement, le sport amateur est suspendu et les manifestations sur la voie publique sont interdites. Toutefois, l'entraînement et les compétitions à huis clos pourront se poursuivre pour les sportifs en situation professionnelle ainsi que pour ceux listés comme sportif de haut niveau ou espoir. Il en est de même pour les activités de formation professionnelle qui se poursuivent sur site dès lors que l'enseignement à distance n'est pas possible.

Enfin, un train de mesures économiques et sociales, restant à préciser, a également été annoncé.

Malheureusement, aucune réponse n'a été apportée aux questions soulevées depuis plusieurs jours pour les activités équestres et notamment l'accès organisé des cavaliers pour assurer l'activité physique des poneys et chevaux indispensable à leur bien-être et à leurs besoins vitaux.

Les échanges se poursuivent avec le Gouvernement pour envisager un protocole qui permette ces activités.

Concernant les propriétaires de chevaux, « ils peuvent continuer à se déplacer pour aller s'occuper d'eux » selon une communication du ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Julien Denormandie.

 

Les textes officiels et consignes qui seront publiés dans les jours à venir par les différents ministères seront analysés au plus juste pour vous en partager les contenus utiles à nos établissements équestres.

Depuis le début de la semaine, nous avons alerté les représentants du Gouvernement, l'ensemble des Parlementaires ainsi que tous les Préfets quant à la situation particulière des activités équestres et au péril encouru par les poneys et chevaux.

Nous avons bon espoir que ces actions, conjuguées à celles que vous menez, ainsi que le relais des Comités régionaux et départementaux d'équitation, portent leurs fruits.

 

Calendrier des concours 2021 d'Ille-et-Vilaine

 

Télécharger le calendrier : calendrier 2021 concours Ille-et-Vilaine.pdf

Secrétariat du CDE 35

 

Face à l’aggravation de la situation sanitaire, le Président de la République a annoncé mercredi 28 octobre 2020 la mise en place d’un nouveau confinement à l’échelle nationale à compter du vendredi 30 octobre. 

Le Comité Départemental reste mobilisé à vos côtés et est joignable au 07 83 62 52 35 

Fermeture de la Maison des Sports à Rennes

 

Suite à l’annonce du déclenchement du 2ème confinement national par le Président Emmanuel Macron, nous sommes dans l’obligation de fermer la Maison Départementale des Sports à partir de ce jeudi 29 octobre minuit.

 

Les mesures suivantes entrent en vigueur à compter du 30 octobre jusqu’au 1er décembre :

 

  • Généralisation du télétravail ;
  • Fermeture des salles de réunions de la Maison Départementale des Sports.

 

 

Regrettant ces nouvelles mesures nécessaires mais qui impactent durement le sport en Bretagne, nous espérons retrouver le plus tôt possible des conditions normales.

 

Bien sportivement.

 

Jean SMITH
Président du CDOS 35

 

Flash info FFE

 

Madame, Monsieur,

Après une rentrée plutôt encourageante nous voilà face à de nouvelles difficultés.

Sans attendre les déclarations à venir du Président de la République, nous avons interpellé le Gouvernement sur la situation des établissements équestres, des cavaliers et des propriétaires d’équidés en pension.

Au regard de la première période de confinement, nous avons sans cesse rappelé les spécificités de nos activités équestres qui se pratiquent en plein air et par ailleurs offrent une distanciation physique importante.

Les établissements équestres ont été doublement sanctionnés par leur fermeture administrative et la nécessaire obligation de maintenir le bien-être des poneys et chevaux en assurant leur entretien courant et leur exercice physique.

Ces arguments nous ont permis d’obtenir une aide exceptionnelle de l’Etat de 20 millions d’euros, ainsi que de nombreux dispositifs locaux avec un soutien important des acteurs départementaux et régionaux.

Face à de nouvelles mesures sanitaires qui pourraient conduire à la fermeture administrative des établissements sportifs ou une restriction de leur accès nous demandons :

  • L’accès organisé des cavaliers pour assurer l’activité physique des poneys et chevaux indispensable à leur bien-être et à leurs besoins vitaux;
  • L’accès des propriétaires d’équidés aux écuries de leurs animaux pour en assurer les soins et l’entretien ;
  • La mise en place d’un dispositif de soutien pour les établissements qui seraient privés de chiffre d'affaires ;
  • Des mesures particulières de soutien pour les employeurs ne pouvant avoir recours au chômage partiel pour leur personnel devant assurer les soins et le bien-être des poneys et chevaux.

Nous invitons chaque dirigeant à sensibiliser avec ces arguments son Maire, ses Parlementaires et les Présidents de Conseils départemental et régional.

Notre action conjuguée à la fois sur le terrain et au sommet de l’Etat est déterminante.

Agissons tous avec le sens des responsabilités qui concilie les enjeux sanitaires et la survie économique de nos établissements.

Nous vous informerons en temps réel de l’évolution de la situation et restons à votre écoute avec l’ensemble des équipes de la FFE.

Bien à vous,

Serge Lecomte,

Président de la FFE

Portes ouvertes dans les pony-clubs et centres équestres en Bretagne

 

La traditionnelle journée nationale du cheval est remplacée cette année par des journées découvertes organisées tous les dimanches de septembre dans les 6 500 clubs de France.

Le dimanche 27 septembre offre une nouvelle occasion de mieux connaître le cheval ou le poney et de tester l’équitation dans de nombreux poney-clubs et centres équestres en Bretagne.

 

Et quoi de mieux que le dimanche pour profiter des joies du plein air pour s’initier à une nouvelle activité en famille ou entre amis ! Les poney-clubs et centres équestres bretons participants à ces portes ouvertes proposent des activités pour tous les goûts, quels que soient l’âge ou la condition physique. Des visites des installations, des initiations à cheval ou à poney, des démonstrations équestres, des goûters… font partie des nombreuses animations qui attendent les visiteurs, qu’ils soient néophytes ou passionnés.

 

Commencer à apprendre l’équitation dans un club, c’est rejoindre un écrin de verdure pour retrouver, avec un cheval ou un poney pour compagnon, un sas de décompression et la liberté des grands espaces. Tout au long de l’année, les poney-club et les centres équestres proposent des projets adaptés à chaque cavalier, du loisir à la compétition, en fonction de son envie, de son niveau et de son budget. Autant de bonnes raisons pour se laisser tenter !

 

Portes ouvertes le 27 septembre, clubs participants et programme : www.tousacheval.ffe.com

 

 

Port du masque obligatoire.

Tous à cheval en Bretagne !

Comment assurer la protection de mes chevaux


Auto-évaluer et protéger mon site en 4 étapes.

Télécharger le document de la Gendarmerie Nationale : 11366.pdf

Portes ouvertes dans les poney-clubs et centres équestres en Bretagne

La traditionnelle journée nationale du cheval est remplacée cette année par des journées découvertes organisées chaque dimanche de septembre dans les 6 500 clubs de France.

Dimanche 20 septembre offre une nouvelle occasion de mieux connaître le cheval ou le poney et de tester l’équitation dans de nombreux poney-clubs et centres équestres en Bretagne.

 

Et quoi de mieux qu’un dimanche pour profiter des joies du plein air pour s’initier à une nouvelle activité en famille ou entre amis ! Les poney-clubs et centres équestres bretons participants aux portes ouvertes ce dimanche proposent des activités pour tous les goûts, pour tous les niveaux, quels que soient l’âge ou la condition physique. Des visites des installations, des initiations à cheval ou à poney, des démonstrations équestres, des goûters organisés… sont autant d’animations qui attendent les visiteurs, qu’ils soient néophytes ou passionnés.

 

Commencer à apprendre l’équitation dans un club, c’est rejoindre un écrin de verdure pour retrouver, avec un cheval ou un poney pour compagnon, un sas de décompression et la liberté des grands espaces. Tout au long de l’année, les poney-club et les centres équestres proposent des projets adaptés à chaque cavalier, du loisir à la compétition, en fonction de son envie, de son niveau et de son budget. Une bonne raison pour se laisser tenter !

 

Portes ouvertes les dimanches 20 et 27 septembre, clubs participants et programme :

www.tousacheval.ffe.com

Réunion de calendrier - saison 2021

Les compétitions reprennent dans le cadre d'un ptotocole sanitaire validé par le ministère pour que cette reprise s'effectue dans les meilleures conditions possibles.

 

Nous invitons tous les organisateurs de concours à participer à la réunion départementale de calendrier des compétitions 2021 qui se déroulera LUNDI 5 OCTOBRE de 18h à 20h au centre équestre La Vayrie à BOURGBARRE. Cette réunion vise à harmoniser les dates de concours : votre présence est indispensable.

Port du masque obligatoire.

 

Actes de cruauté envers les équidés, NUMERO VERT

 

 
 
A la suite de la mobilisation de la FFE et de ses élus aux côtés des autres institutions de la filière équine, le Gouvernement s'est saisi du dossier et a annoncé ce matin la mise en place d'un numéro gratuit à destination des propriétaires d'équidés : 
 0800 738 908 
Joignable dès aujourd'hui, il a vocation à répondre aux interrogations des propriétaires, à leur apporter un soutien et à les accompagner dans la mise en place de mesures de protection. 
Par ailleurs, la FFE a indiqué, dès le 19 août dernier, se constituer partie civile pour l'ensemble des dossiers de cette affaire touchant ses adhérents et licenciés. 
Nous invitons donc les propriétaires d'équidés victimes de ces actes de cruauté à nous faire parvenir leurs témoignages et dépôts de plainte à l'adresse suivante : ressources@ffe.com.
 

Journées Portes Ouvertes dans les clubs

 

Le cheval passionne plus de 1,5 million de pratiquants parmi lesquels 620 000 licenciés à la Fédération Française d’Equitation. Mais saviez-vous que près de 70% d’entre eux pratiquent pour le loisir ? Pour la simple et bonne raison que l’équitation est avant tout source de bien-être.

Chaque dimanche de septembre, l’opération « Tous à cheval en Bretagne » lancée par le Comité Régional d’Equitation de Bretagne, offre l’occasion de profiter des portes ouvertes des clubs bretons pour se ressourcer, en plein air, en compagnie des chevaux et des poneys.

Alors, Dimanche 13 septembre, rendez-vous dans les poney-clubs et centres équestres de la région pour un moment d’évasion !

 

L’équitation, c’est que du bonus !

L’équitation est l’alliance parfaite d’une activité physique douce et du contact privilégié avec l’animal avec la nature en toile de fond. Grâce au cheval, on évacue le stress, on reprend conscience de son corps, de son rapport aux autres.  Et parce que le cheval est un être sensible à nos émotions, vouloir se connecter à lui impose le lâcher prise. Chez les enfants, les vertus du poney ne sont plus à démontrer. Il favorise l’éveil, développe les qualités d’observation, de patience, de compréhension, sans oublier l’estime de soi, la communication et la sociabilisation.

Accessible à tous âges, l’équitation pour se détendre entretient aussi le physique car elle sollicite tous les muscles du corps de façon symétrique. Avec cet avantage de contribuer à un joli maintien de la silhouette et à une ligne élégante puisqu’une seule heure suffit pour brûler 400 calories !

 

A chacun son envie

Pratiquée en famille ou entre amis, l’équitation est un véritable moment de détente, de convivialité et d’évasion en communion avec le cheval. Tous les clubs de Bretagne proposent un large panel d’activités, montées ou en compagnie du cheval ; des activités sportives ou de loisir capables de répondre à l’envie du moment et surtout résolument axées « équitation de plaisir » !

 

Portes ouvertes du 13 septembre, clubs participants et programme :

www.tousacheval.ffe.com

 

 

Port du masque obligatoire.

Tous à cheval en Bretagne

 

« Tous à cheval en Bretagne » marque le lancement d’une campagne régionale d’envergure, initiée par le Comité Régional d’Équitation de Bretagne avec le soutien des 4 Comités départementaux des Côtes-d’Armor, du Finistère, d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan.

 

Cette opération inédite, proposée dans les 425 clubs équestres bretons, vise non seulement à mettre en lumière la plus noble conquête de l’homme mais aussi à révéler, au plus grand nombre, les bienfaits du cheval, du poney et de l’équitation, premier sport de nature.

 

Ainsi les 6, 13, 20 et 27 septembre, les clubs bretons ouvriront leurs portes et inviteront le grand public à découvrir de nombreuses activités gratuites telles que des initiations à poney, à cheval, à pied, en attelages, des ateliers découvertes, des promenades, des animations, des visites des installations...

Autant de bonnes raisons pour profiter de ce mois de septembre pour se familiariser avec le cheval, 3e animal préféré des Français, ou pour mettre le pied à l’étrier !

 

Journées portes ouvertes dans les clubs de Bretagne 

Renseignements : Comité Régional d’Équitation de Bretagne

Tel. : 02 97 84 44 00 – email :  creb@wanadoo.fr

 

Pour trouver un club près de son domicile :

https://www.bretagne-equitation.com/htm/club.asp

 

Accès et animations gratuites dans tous les clubs équestres bretons. Port du masque obligatoire.

 

 Télécharger les visuels de la campagne : http://bit.ly/tousachevalenbretagne

 

Dispositif "carte passerelle"

 

Bonjour,

 

Pouvez-vous diffuser le mail ci-dessous à nos adhérents

 

« Cher(e)s Ami(e)s,

 

Vu les difficultés de pénétrer l’équitation scolaire, j’attire votre attention sur le mail ci-dessous.

 

Bien cordialement.

 

 

Hervé GELEBART

Président du CRE de Bretagne

 

  

 

Mesdames, Messieurs,

 

Avec l’ensemble des acteurs du mouvement sportif, nous avons l’opportunité de porter un message commun pour remettre la pratique en club au cœur de la vie des français et des priorités de notre pays. Toute notre organisation, du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) aux licenciés et bénévoles, en passant par les fédérations, ligues, districts, dirigeants, salariés, élus etc… se doit d’être prête pour accueillir et accompagner cet élan national. Nous devons aussi, pendant cette période, entretenir le lien avec nos communautés.

 

Pour favoriser et promouvoir cette reprise, le CNOSF, en collaboration avec l’ensemble des fédérations, l’UGSEL et l’USEP souhaite lancer la promotion du dispositif « Carte Passerelle ».

Afin de renforcer les passerelles entre le mouvement sportif et le public scolaire, le Mouvement Olympique et Sportif de Bretagne, les ligues régionales USEP, UGSEL et leurs comités départementaux s’unissent pour lancer la « Carte Passerelle » sur le territoire Breton.

Nous espérons sincèrement que le dispositif « Carte Passerelle » permettra de dynamiser la rentrée sportive 2020 en Bretagne, et ainsi faire rebondir l’ensemble du mouvement sportif breton.

Veuillez trouver ci-dessous des documents de présentation de la « Carte Passerelle » en Bretagne.

 

cartepasserellePPT.pdf

flyer_carte_passerelle.pdf

 

Afin de fédérer tous les acteurs du mouvement sportif breton autour de ces projets merci de bien vouloir relayer cette information au sein de votre structure et auprès de vos comités départementaux, de vos clubs et tous autres acteurs du mouvement sportif de votre territoire.

 

Vous remerciant par avance de votre collaboration pour ce déploiement de la « Carte Passerelle » essentielle pour nos clubs

 

Cordialement,

 

 

Jacqueline PALIN

Présidente du CROS Bretagne

Représentante du Mouvement Olympique et Sportif Bretagne

 

 

Comité Régional Olympique et Sportif de Bretagne

13b, avenue de Cucillé – 35065 Rennes cedex

Standard. 02.99.54.67.87

sport-bretagne.fr

 

 

Opération "Coupon Sport" 2020 - 2021

 

Le service « jeunesse et sport » du Département d'Ille-et-Vilaine a le plaisir de vous informer de la reconduction du dispositif des Coupons Sport 35 pour la saison sportive 2020-2021.

Vous trouverez en PJ, le guide à l’attention des clubs ainsi que le tableau d’inscription à renseigner.

Pour toute demande supplémentaire, il convient de laisser un message à l’adresse :  jeunesse.sport@ille-et-vilaine.fr

 

guidepratique20202021.pdf

tableaudinscription.pdf

La FFE se porte partie civile

Chevaux mutilés en France :
la FFE se porte partie civile et réaffirme sa détermination à lutter contre la maltraitance envers les équidés

Face à la série d'actes de cruauté envers des équidés sur l'ensemble du territoire français, la Fédération Française d'Équitation annonce se porter partie civile aux côtés des propriétaires dès lors que ceux-ci ont déposé plainte.

Par cette action, la FFE entend combattre ces actes de barbarie et compléter l'aide qu'elle apporte déjà au service spécialisé de la Gendarmerie nationale, l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique.

« On ne peut être qu'horrifié devant ces actes de cruauté qui se multiplient », a réagi le président de la FFE, Serge Lecomte. « Notre détermination à lutter contre toute forme de maltraitance envers les équidés est totale et nous souhaitons, en lien avec la Ligue française de protection du cheval, mobiliser l'ensemble des acteurs de la Filière cheval en France. J'en appelle à la vigilance de tous pour mettre fin au plus vite à ces atrocités ».

Les personnes concernées ou disposant d'informations sur ces affaires sont invitées à s'adresser aux services de Gendarmerie ou de Police de leur domicile.

Contact FFE : question@ffe.com / 02.54.94.46.00

 

Reprise généralisée des activités équestres

La 3ème phase de déconfinement a débuté le 22 juin et dans ce cadre la reprise des activités équestres se généralise.

Une instruction du ministère des sports publiée ce jeudi 25 juin vient préciser les conditions de reprise des activités sportives.

Vous trouverez ci-dessous la Fiche de reprise des activités équestres qui comprend :

  • Les règles générales pour la pratique, en club, sur la voie publique et lors de compétitions ;
  • Les aménagements imposés par le contexte sanitaire ;
  • Le protocole d’organisation des compétitions équestres.

Cette fiche remplace l’ensemble des publications précédentes et elle sera actualisée autant que de besoin selon les directives gouvernementales.

Les équipes de la Fédération restent à votre écoute pour vous accompagner dans cette nouvelle étape.

 

Sincères salutations.

 

FFE

Télécharger : Fiche reprise.pdf

Aide exceptionnelle centres équestres

 

Suite à la parution du décret du 17 juin dernier prévoyant la mise en place d'une aide exceptionnelle à destination des centres équestres, nous étions dans l'attente de l'arrêté venant définir précisément les modalités de distribution et le montant de l'aide. L'arrêté du 19 juin 2020 relatif à l’aide exceptionnelle pour les centres équestres et les poneys clubs recevant du public touchés par les mesures prises pour ralentir la propagation de l’épidémie de covid-19 vient apporter les précisions attendues.

Le montant de l'aide exceptionnelle

L'aide exceptionnelle est fixée forfaitairement à 120 euros par équidé dans la limite de 30 équidés, soit un montant maximal possible de 3.600 €. Pour rappel, les équidés éligibles à cette aide doivent être pris en charge exclusivement par l'établissement équestre et affectés aux activités d'animation, d'enseignement et d'encadrement ouvertes au public. Les équidés d'élevage, les chevaux en retraite et les équidés pris en pension ne sont pas éligibles pour cette aide.

Les éléments à fournir

Les éléments à fournir sont les suivants :

  • les noms et coordonnées de l’établissement ;
  • le numéro SIREN de l’établissement ;
  • un relevé d’identité bancaire ;
  • le numéro de carte professionnelle d’une personne physique assurant l’encadrement d’activités physiques et sportives au sein de l’établissement ;
  • les numéros d’identification des équidés (numéro SIRE) dont l’établissement a la charge exclusive et affectés aux seules activités d’animation, d’enseignement et d’encadrement, à l’exclusion des équidés de pension et d’élevage, ainsi que le nom de leur propriétaire ;
  • une déclaration sur l’honneur attestant de la véracité des informations concernant le nombre d’équidés à la charge de l’exploitant, de l’utilisation de l’aide et du non dépassement du plafond prévu par la décision d’approbation de la Commission européenne SA.56985 « régime cadre temporaire pour le soutien aux entreprises ».

Demande de l'aide

La demande d’aide doit être adressée, au plus tard 30 jours après la publication de l'arrêté soit au plus tard le 24 juillet , à l’IFCE qui en assure l’instruction et qui procède au paiement dans la limite des crédits disponibles.

Télécharger le lien:

https://www.ifce.fr/ifce/aide-aux-centres-equestres/?utm_source=Effiweb&utm_medium=Slider%20Ifce&utm_campaign=DAFE-aide-urgence-centre-equestre-etape2

Soutien aux centres équestres bretons

 

En soutien aux centres équestres le CREB et les CDE ont voté une aide financière à l’alimentation de leur cavalerie (granulés, foin, céréales). Les centres équestres qui présenteront, avant le 30 juin, au Comité Régional d'Equitation de Bretagne (creb@wanadoo.fr) une facture de moins de 3 mois (et du RIB de la structure) seront remboursés comme suit : 

  • de 1 à 50 licenciés : remboursement forfaitaire de 50 €  
  • à partir de 51 licenciés : remboursement de 1 € par licence

 

Opération gel hydro-alcoolique et aide alimentaires

Chers dirigeants et présidents,

 

Le Comité Régional d'Equitation de Bretagne et les 4 comités départementaux ont acté un soutien aux centres équestres bretons consistant à fournir et distribuer gratuitement des gels hydro-alcooliques et des distributeurs par les soins des Elus du CREB et des CDE disponibles et volontaires.

 

Le CREB dégage ainsi un montant de 10 000 euros et le CDE 35 un montant de 3470 € pour cette action au prorata du nombre de licences au 05/05/20 des structures bénéficiaires (30 licences minimum), comme suit : 9453 licenciés en Ille-et-Vilaine au 5/5/2020 soit 34,7% du total de licenciés en Bretagne.

 

Bénéficiaires :

 

Centres équestres, Poneys Clubs, Structures Associatives recevant une clientèle (écuries de propriétaires hébergés), affiliés à la FFE de 30 à 149 licenciés : 1 bidon de gel + 1 distributeur,

 

Centres équestres, Poneys Clubs, Structures Associatives recevant une clientèle (écuries de propriétaires hébergés) affiliés à la FFE d’au moins 150 licenciés : 2 bidons + 2 distributeurs.

 

Répartition du nombre de structures bénéficiaires par tranches de licences :

 

CDE

Nb de structures bénéficiaires

Structures de
30 à 149 licences

Structures d'au moins
150 licences

Quantité
gels et distributeurs

CDE 35

79

58

21

100

 

 

En soutien aux centres équestres le CREB et les CDE ont voté une aide financière à l’alimentation de leur cavalerie (granulés, foin, céréales).

 

Les centres équestres qui présenteront au Comité Régional d'Equitation de Bretagne (creb@wanadoo.fr)
une facture de moins de 3 mois seront remboursés comme suit :

 

  • de 1 à 50 licenciés : remboursement forfaitaire de 50 €
  • à partir de 51 licenciés : remboursement de 1 € par licence

 

(Nombre de licenciés au 05/05/20)

Vous en souhaitant bonne réception.

 

Cordialement.

 

Sébastien Couturier,

Président du CDE 35

 

Covid Résistance Bretagne

 

Cette aide vise à maintenir la vitalité du territoire breton en accordant des prêts à taux zéro aux associations et aux petites entreprises, qui présentent un besoin de trésorerie, non couvert par financement bancaire, dans le contexte de la crise sanitaire du Covid-19.
Le dépôt des demandes pour ce fonds COVID-Résistance Bretagne doté de 27,2 M€, sera possible, à compter du 15 mai 2020

www.bretagne.bzh/aides/fiches/covid19-fonds-covid-resistance/

Réouverture des centres équestres à partir du 11 Mai 2020

Le décret n° 2020-545 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire a été publié ce jour.

Lire le texte complet.

Ce décret, applicable à compter du 11 mai 2020, sera complété par un guide élaboré par le ministère des sports qui vous sera communiqué aussitôt qu'il sera disponible.

Concernant les établissements équestres, la lecture du décret permet de confirmer les points suivants :

·         Les établissements recevant du public (ERP) de type PA - établissements de plein air - au sein desquels sont pratiquées des activités équestres sont ouverts au public par dérogation ;

·         La pratique équestre en « plein air », c'est à dire hors des équipements couverts, redevient autorisée, y compris sur les chemins ouverts au public ;

·         La pratique équestre ne peut donner lieu à des regroupements de plus de dix personnes ;

·         Le décret ne limite pas le nombre de groupes de 10 personnes maximum pouvant être accueillis sur des zones différentes au sein d'une même structure ;

·         La distanciation physique imposée est de cinq mètres pour une activité physique et sportive modérée et de dix mètres pour une activité physique et sportive intense.

Retrouvez le « Kit Reprise » des activités équestres sur mediaclub.ffe.com.

 

Extraits du décret pris en compte :

Article 1 :

« Afin de ralentir la propagation du virus, les mesures d'hygiène définies en annexe 1 au présent décret et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d'au moins un mètre entre deux personnes, dites « barrières », définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance. Les rassemblements, réunions, activités, accueils et déplacements ainsi que l'usage des moyens de transports qui ne sont pas interdits en vertu du présent décret sont organisés en veillant au strict respect de ces mesures. »

Article 8 :

« Les établissements recevant du public relevant des types d'établissements définis par le règlement pris en application de l' article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation  et figurant ci-après ne peuvent accueillir de public : […]

– établissements de type PA : Etablissements de plein air, à l'exception de ceux au sein desquels sont pratiquées les activités physiques et sportives mentionnées au IV du présent article […] »

« Les établissements mentionnés aux articles  L. 322-1  et  L. 322-2  du code du sport sont fermés, sous réserve des dérogations suivantes :

1° Ces établissements peuvent organiser la pratique d'activités physiques et sportives de plein air […],

« Les activités concernées ne peuvent donner lieu à des regroupements de plus de dix personnes. »

[…]

« 5° Les activités mentionnées aux 1° à 4° se déroulent dans des conditions de nature à permettre le respect des dispositions de l'article 1er. Par dérogation à l'article 1er, la distanciation physique imposée est de cinq mètres pour une activité physique et sportive modérée et de dix mètres pour une activité physique et sportive intense.»

[…]

« Par ailleurs, il (l'exploitant) peut également subordonner l'accès à l'établissement au port d'un masque de protection répondant aux caractéristiques […] ».

Article 11 :

« Dans les établissements recevant du public relevant du règlement pris en application de l' article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation  dans lesquels l'accueil du public n'est pas interdit en application des articles 8, 9 et 10, le gestionnaire de l'établissement informe les utilisateurs de ces lieux par affichage des mesures d'hygiène et de distanciation sociale, dites « barrières ».

Article 12 :

« Dès lors que par nature le maintien de la distanciation physique n'est pas possible entre la personne en situation de handicap et la personne qui l'accompagne, cette dernière met en oeuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

L'obligation du port du masque prévue au présent décret ne s'applique pas aux personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical justifiant de cette dérogation qui mettent en oeuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus. »

Annexe I :

« Les mesures d'hygiène sont les suivantes :

  • se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon (dont l'accès doit être facilité avec mise à disposition de serviettes à usage unique) ou par une friction hydro-alcoolique ;
  • se couvrir systématiquement le nez et la bouche en toussant ou éternuant dans son coude ;
  • se moucher dans un mouchoir à usage unique à éliminer immédiatement dans une poubelle ;
  • éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux.

Les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. »

Création d’un Fonds d’urgence pour les établissements équestres

 

«  Gérald DARMANIN, Didier GUILLAUME et Roxana MARACINEANU annoncent un accompagnement financier spécifique et urgent des centres équestres recevant du public et des poneys clubs »
––


Mesdames et Messieurs les dirigeants d'établissements équestres,


Depuis plusieurs semaines, la FFE sollicite quotidiennement des mesures de soutien auprès des Ministres et leur administration afin que les établissements équestres recevant du public puissent faire face à la crise que nous traversons, notamment avec la mise en place d'un fonds d'urgence pour assurer les soins et l'entretien des équidés.


Alors que les poney-clubs et centres équestres sont fermés depuis le 15 mars et privés de toutes ressources, nos demandes ont retenu l'attention de nos interlocuteurs que nous tenons constamment informés de notre situation depuis plusieurs années.


J'ai le plaisir de ce vous faire part d'une première avancée avec les annonces faites ce jour par Monsieur Gérald Darmanin, Ministre de l'Action et des Comptes Publics, Monsieur Didier Guillaume, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation et Madame Roxana Maracineanu, Ministre des sports, que je tiens particulièrement à remercier pour leur écoute et leur compréhension de notre environnement.


Je tiens également à remercier les Députés Martine Leguille-Balloy, Marc Le Fur et Eric Woerth, ainsi que les Sénateurs François Patriat, Bruno Retailleau et Jean-Pierre Vogel pour leur action à nos côtés.


Après cette première étape, soyez assuré(e) que nous poursuivons sans relâche nos actions pour les poney-clubs et centres équestres.
D'ici quelques jours je reviendrai vers vous pour partager le plan de reprise progressive des activités équestres – après validation des autorités gouvernementales – à compter du 11 mai prochain.


Bien sincèrement,


Serge Lecomte,
Président de la FFE.
***

Communiqué de presse du 21 avril 2020


Gérald DARMANIN, Didier GUILLAUME et Roxana MARACINEANU annoncent un accompagnement financier spécifique et urgent des centres équestres recevant du public et des poneys clubs


Dans le budget rectificatif voté en première lecture par l'Assemblée nationale vendredi 17 avril, un accompagnement financier pour l'alimentation et les soins prodigués aux animaux avait été porté par Gérald DARMANIN, et adopté pour les parcs zoologiques, cirques et refuges.


Gérald DARMANIN, ministre de l'Action et des Comptes publics, Didier GUILLAUME, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation et Roxana MARACINEANU, ministre des Sports annoncent que cette disposition bénéficiera également aux centres équestres recevant du public et aux poneys clubs qui connaissent des difficultés financières en raison du confinement et de la suspension des activités de sport et de loisirs, selon des modalités qui seront définies dans les prochains jours.

Covid19 – Fonds de solidarité – Volet 2 Région

Cette aide vise à soutenir les très petites entreprises, quel que soit leur statut ou leur régime social et fiscal, les plus touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la crise sanitaire du Covid-19.

www.bretagne.bzh/aides/fiches/covid19-fonds-de-solidarite-volet-2-region/

Standard téléphonique pour les professionnels filière équine en Bretagne

 

Standard téléphonique pour les professionnels filière équine en Bretagne -  - Cliquez pour zoomer

Vous êtes éleveur d'équidés, entraineurs de chevaux de course, gérant de centre équestre ou cavalier professionnel et vous ne savez pas quelles aides obtenir suite à la crise sanitaire Covid-19?

Pour vous aider, un standard téléphonique, tenu conjointement par le Conseil des Equidés de Bretagne, la Fédération des Courses de l'Ouest et l'IFCE est en place 

02 79 93 00 60

Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

N'hésitez pas à nous contacter,

nous répondrons au mieux à vos interrogations concernant la crise Covid-19.

Covid-19 - Aides régionales

 

Cette Lettre Ressources spéciale « Covid-19 » n°3 présente les aides mises en place par les Conseils régionaux dans le cadre de l’accompagnement des acteurs économiques.

A ce jour, 14 collectivités régionales métropolitaines et ultra-marines ont pris des dispositions exceptionnelles liées à la situation sanitaire que traverse la France.

Il peut s’agir de la création de nouvelles aides, du renforcement d’aides existantes ou d’assouplissements des conditions d’accès à ces dernières.

Nous les avons recensées dans un document que vous pouvez consulter en cliquant sur l’image ci-dessous ou directement ici.

Les autres Régions devraient déployer des dispositifs dans les jours et semaines à venir. Le document sera actualisé dès que nous en aurons connaissance.

Les équipes du service FFE Ressources restent à votre disposition pour vous accompagner dans cette période difficile et répondre à vos questions particulières. Compte-tenu du nombre important de sollicitations, nous vous invitons à privilégier l'envoi de mail à ressources@ffe.com. Nous nous efforçons de répondre à toutes les demandes dans les meilleurs délais.

 

Télécharger le document : Lettre_Ressources_3.pdf

 

Powered byE2I sports